zazaone (zazaone) wrote in accio_fics,
zazaone
zazaone
accio_fics

Tania Jones, sang-de-bourbe à Serpentard de Jemina

Fanfic présentée par Marijuane29

Titre: Tania Jones, sang-de-bourbe à Serpentard sur HPff et sur FFnet
Auteur : Jenima
Personnages : OC, Sirius Black, Remus Lupin, James Potter, Severus Snape
Type : Saga en cours, 33 chapitres sur HPff et 19 sur FFnet
Genre : époque des maraudeurs, et  je classerais dans humour :ironie et humour noir (l'auteur l'a placé en "général")
Rating : G

Résumé : Tania jones, jeune fille de 17 ans entre en dernière année à Serpentard, le problème c'est qu'elle est d'origine moldue. Elle n'est pas une martyr, elle n'est pas une petite victime, elle n'est pas incroyablement belle, elle n'est pas aimée de tous, elle est juste là et elle emmerde ceux que ça dérange. 

...

D’abord parce qu’elle est hébergée sur TWO et que ff.net est en panne aujourd’hui ^^ (raison un peu limite je vous l’accorde…), ensuite, et principalement, pour son OC : Tania Jones.
Certainement pas une Mary-Sue, anti-héroïne au possible, Tania Jones aurait tendance à provoquer des envies de meurtre incontrôlables chez ses camarades. Il n’y a rien qu’elle aime plus que taper là où ça fait mal et bien remuer le couteau dans la plaie… Pour notre plus grand plaisir, car plus elle est méchante et plus c’est drôle bien entendu ! ;)

L’idée même d’une enfant de Moldu à Serpentard est anti-canon au possible, mais Jenima la rend très crédible. Cette fic se déroulent au temps des Maraudeurs, époque dont on ne sait pas grand chose au final, et une « exception » comme celle-ci aurait pu arriver sans qu’on le sache. (Après tout ce ne sont pas les Serpentards qui s’en seraient vantés !) Bien entendu, Tania est très loin d’être acceptée par sa Maison, et est régulièrement en butte aux attaques de ses camarades. Mais elle n’est vraiment pas à Serpentard par hasard, elle sait très bien se défendre et le mot « vengeance » lui est particulièrement familier.

Le nombre de chapitres peut faire peur (dixit la feignasse qui fuit quand c’est trop long…), mais les 10 premiers sont plutôt courts, et le style d’écriture, aussi bien que l’intrigue (vraiment surprenante) font que vous ne voyez pas le temps passer !

 


Un *petit* extrait pour vous faire une idée:

On est en cours de potion avec Pionel, le directeur de Serpentard. C’est pas un bon prof, je ne l’aime vraiment pas, il a la sale manie de regarder les décolletés de ses élèves, si au moins il était sexy ça ne me dérangerait pas, mais il doit avoir l’âge d’être le grand-père de Dumbledore et comparé à lui, Rogue à l’air d’un maniaque de la propreté. Comme toujours, il nous répartis en groupe de deux en veillant à mettre un élève de Serpentard avec un Griffondor. Potter est avec Rogue, ça promet. Moi il m’a mis avec Lupin. Je n’aime pas être obligée de travailler avec ce type, il est bizarre, il est gentil avec moi alors que je suis une Serpentard C’est impossible de se concentrer avec un partenaire qui ne vous balance pas d’insultes toutes les 15 secondes !
« Il faut tourner la potion dans l’autre sens, me dit-il gentiment.
Ça m’énerve…
- Désolée, dis-je.
- Y a pas de mal, dit-il.
- POTTER JE VAIS TE TUER ! Hurle Rogue. Apparemment Potter lui a plongé la tête dans leur chaudron. Lupin et moi on est mort de rire.
- Un peu de calme, dit Pionel, que ce passe-t-il ?
- Il a essayé de me noyer dans notre chaudron ! Dit Rogue.
- J’ai essayé de te laver, nuance, répond Potter amusé.
- 20 points de moins pour Griffondor et vous aurez une retenue, Potter, dit Pionel en s’en allant dans son bureau chercher l’antidote à administrer à Rogue.
- Bravo Potter, t’es content de toi ? Demande Evans visiblement très énervée.
- Il t’as encore traitée de tu sais quoi ! S’offusque Potter, je ne pouvais pas laisser passer ça !
- Je suis capable de me défendre toute seule, Potter, dit Evans.
- Tu te laisse insulter sans rien faire, c’est ça que tu appelle te débrouiller ? Demande Potter.
- Je suis préfète-en-chef, Potter, je dois montrer l’exemple et ne pas me conduire comme une gamine irresponsable !
- Je ne suis pas un gamin irresponsable, s’offusque Potter. Qu’est-ce qui te fait rire, Jones ?
C’est vrai que j’ai du mal à cacher mon fou rire, Potter à pas l’air content. Il doit penser que je me moque de lui, c’est vrai en plus.
- Rien, Potter, rien du tout.
- Personne ne se moque de moi impunément, Jones, menace-t-il.
- Et qu’est-ce que tu vas me faire ? Tu vas me noyer dans mon chaudron ? t’osera pas frapper une fille.
- C’est vrai, mais je peux te jeter un sort, répond-il.
- Tu me proposes un duel, c’est ça ?
- Bravo, Jones pour une Serpentard t’es pas si conne, dit-il.
- Même les Griffondor sont à cours de vannes, ça me déçoit.
- Je suis peut-être à cours de vannes mais pas à cours de sorts, dit Potter en essayant d’avoir l’air méchant.
- J’ai peur, je tremble, le Grand Méchant Potter va m’ensorceler.
- C’est ça, moque toi mais tu feras moins la maligne dans quelques secondes, dit Potter.
- Tu parles beaucoup mais t’as toujours pas sorti ta baguette, dis-je.
Il la sort.

Tags: het, humour, maraudeurs, oc, saga en cours, severus, sirius
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 1 comment