Meish (meish_kaos) wrote in accio_fics,
Meish
meish_kaos
accio_fics

Eden, par Obsessmuch, traduction de Poussinette

Titre : Eden
Auteur : Obsessmuch
Traduction : Poussinette

Personnages : Hermione Granger et Lucius Malefoy principalement, présence récurrente de Ron Weasley et diverses associations de Lucius (Narcissa et Drago, Bellatrix Lestrange, Peter Pettigrow, d'autres mangemorts)
Type : Saga terminée (50 chapitres)
Genre : Angst/Horreur, dit l'auteur, et j'ajouterais Drame et Suspense, le tout sur fond de syndrome de Lima / Stockholm
Rating : NC-17 / M pour violence extrême et contenu sexuel explicite
Résumé : Hermione, capturée par Lucius Malefoy, se voit aspirée dans un monde d'horreurs et de doutes permanents. Ou comment ces deux êtres totalement opposés se retrouvent prisonniers d'une obsession qui détruit tout ce qu'elle touche. Dark Fic, TRADUCTION de la Fic de obsessmuch.

(Je pensais avoir découvert cette histoire ici, mais j'ai cherché dans l'archive et les tags, pas moyen de la retrouver. Puisque c'est un crime de ne pas la recommander, je me lance.)



Eden, c'est une tornade sur une ville aux fondations que l'on estimait solide : les nuages noirs qui s'amassent rapidement au-dessus de la tête des passants inconscients, l'horreur du premier coup de tonnerre, la pluie qui s'abat sur la ville comme une volée de coups, les toîts qui cèdent sous la violence de l'assaut, le vent qui arrache les arbres, le calme trompeur, suspendu, de l'oeil du cyclone, l'orage résiduel qui se déplace beaucoup trop lentement, la destruction absolue laissée sur son passage et le silence de ceux qui survivent et doivent tenter, tant bien que mal, de se reconstruire lorsque tout est enfin terminé.

Située directement après le tome 6 et ne prenant pas le 7 en compte, l'histoire qui est narrée à la première personne et au présent happe immédiatement le lecteur. Il y avait déjà peu de fautes de traduction et d'orthographe à ma première lecture, mais suite à la purge de FFnet qui l'a fait disparaître, Poussinette révise actuellement chacun des chapitres afin de corriger ce qu'elle avait pu oublier à la première publication. Le résultat paie.

Hermione n'est pas un oiseau fragile. C'est une jeune femme forte, qui a du cran, mais qui n'en est pas moins humaine. Une humanité exacerbée par la torture à laquelle elle est soumise, une torture qui laisse des traces et dont on ne peut pas se remettre après un sourire et une bonne nuit de sommeil.

Lucius n'est pas un homme arrogant au coeur de guimauve. C'est un mangemort cruel, à peine échappé d'Azkaban, qui prend un plaisir sadique à briser ses victimes. C'est un aristocrate au complexe de supériorité bien affirmé, qui méprise les sorciers nés de moldus et ne se gênera certainement pas pour l'afficher.

Eden, c'est un drame en temps de guerre, avec toute la violence et l'horreur que ça sous-entend. Comme l'a écrit l'auteur dans son avant-propos, "ce n'est pas un 'Lucius enlève Hermione et une histoire sexuelle commence'. C'est une histoire de haine, d'obsession, de peur des préjugés, pas une histoire de sexe et de luxure... ou plutôt, pas simplement une histoire de sexe et de luxure."

Et, en ce qui me concerne, c'est certainement une histoire passionnante, à recommander à ceux qui ont le coeur bien accroché.



Extrait du premier chapitre.

Je m'étire et regarde l'horloge. Minuit et demi. Je ne me sens pas encore fatiguée. Je vais peut être lire pendant une heure avant d'aller me coucher. Je n'aurai plus vraiment le temps d'étudier à partir d'après-demain, mais je veux quand même suivre mes études. Je sais que je ne retournerai pas à l'école cette année, mais je peux quand même apprendre des choses par moi même, et peut être retourner à Poudlard pour passer mes ASPIC quand… si… la guerre prend fin.

J'ouvre mon livre de Sorts Catégorie 7 afin qu'il me chasse ces idées noires. Lire me procure toujours cette sensation de bien être. Je m'échappe dans le royaume de la connaissance, ma crainte s'envolant alors que mon esprit est aspiré par les écrits s'étalant devant moi. Je commence à me sentir pleinement sereine.

Un petit « pop » se fait entendre.

Je relève la tête.

Qu'est-ce que…

Des mains invisibles me soulèvent, et je suis projetée contre le mur en face de moi.

De petites étoiles dansent devant mes yeux alors que la douleur surgit dans chaque parcelle de mon corps. Sous le choc, je n'ai pas la force de crier.

Ma baguette… Ma baguette…

Cette seule pensée traverse mon esprit. Où est-elle ? Où est-elle ?

Les mains invisibles qui me retenaient contre le mur sont remplacées par des mains bien réelles, des mains puissantes et robustes.

Des mains d'homme.

Je sens son corps entier pressé contre le mien, me poussant contre le mur. Son souffle est régulier contre ma nuque.

J'avale difficilement ma salive. Mon souffle est court et haletant. Je suis terrifiée.

Qui… ?

Après ce qui semble être une éternité, il répond à ma question muette.

« Ravi de vous revoir Sang-de-Bourbe. »

Oh mon Dieu ! Je reconnais cette voix. Trainante, calme, raffinée. Si semblable à celle de son fils, tout en étant plus profonde, plus âgée.

Il doit être l'un des six évadés d'Azkaban.

Je commence à me débattre mais sa poigne est si forte qu'elle m'empêche de faire le moindre mouvement.

« Ne soyez pas stupide » murmure-t-il à mon oreille non sans une pointe d'amusement : « Vous n'êtes rien de plus qu'une écolière. Pensez-vous réellement triompher face à un Mangemort ? »
Tags: angst, drame, et si..., hermione, het, horreur, lucius, nc-17, saga en cours, saga terminée
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 5 comments