zazaone (zazaone) wrote in accio_fics,
zazaone
zazaone
accio_fics

Le garçon qui me fait de la peine de Semprelibera_88

Titre : Le garçon qui me fait de la peine ou sur LJ
Auteur : semprelibera_88 

Personnages : Daphnée Greengrass/Teddy Lupin
Type : OS de plus de 5700 mots
Genre : romance... mais pas uniquement
Rating : PG

Résumé : Il n'en existe pas. Cet OS a été écrit dans le cadre d'un défi s'intitulait : "Mais elle pourrait être ta mère !". Je crois que cet intitulé présente bien l'argument de cette fic.

Pourquoi  ? Parce quuuuuuuuuueee !

Une fic surprenante, déroute dans sa lecture au début. La chronologie n'y est pas linéaire, bien au contraire. Ce ne sont pas des flash back non plus. Ce sont des morceaux de vie que l'on découvre les uns après les autres, juxtaposés, les points de vue variant entre Teddy mais surtout Daphnée... ou encore point de vue extérieur. Votre lecture ressemble au début à la vision de quelqu'un observant le Bal du moulin de la Galette d'Auguste Renoir de trop près : une vision très agréable mais parcellaire. Deux pas sur la gauche : toujours aussi agréable mais... Il faut peu à peu construire sa vision, et surtout sa lecture pour comprendre les emboitements et pour que toute l'histoire prenne son sens...
Très vite, la lecture devient boulimique au fur et à mesure que les interactions se mettent en place. C'est une oeuvre patchwork et chaque "block" est construit presque comme un tout s'harmonisant parfaitement avec l'ensemble

L'autre point fort : Daphnée Greengrass et le réalisme de l'histoire. Pourtant le défi n'était pas simple ! Relisez les termes : "Mais elle pourrait être ta mère !" Comment crédibiliser, mieux, rendre passionnante une romance entre la Serpentarde Greengrass et celui qui semble avec un lourd héritage anti-mangemort Teddy Lupin ? Comment concilier celle qui a fui la bataille finale et celui dont les parents y ont perdu la vie ?
C'est l'exploit que réussit Semprelibera dans cet OS grâce à une Daphnée toute en nuances. A travers elle c'est l'histoire d'une génération perdue, celles des Serpentards qui n'étaient pas mangemorts pour autant... Comment ont-ils vécu, que ressent-ils encore ?

En effet, le garçon qui me fait de la peine est bien plus qu'une simple romance et je vous encourage à lire cet OS.

Toujours pas convaincu ?

Très tôt- et ce n’est pas seulement parce qu’il peut prendre le visage de n’importe qui-, Theodore Lupin mesure à quel point il est difficile d’être vu pour la personne que  vous êtes. Il sait que lorsque Grand-mère Andromeda le regarde fixement, ce n’est pas parce qu’il a une tâche sur le nez, mais parce qu’elle cherche un peu du visage de sa maman dans le sien. Pour Oncle Harry, il est d’abord le fils de Remus Lupin, le dernier des légendaires Maraudeurs. Pour beaucoup d’autres qui ont connu la guerre, il est le fils de deux héros qui sont morts le jour de la bataille finale.

Pour ses cousins et cousines du clan Weasley, il est Cousin Teddy, le plus fort, le plus sérieux et le plus cool des cousins…C’est encore ce rôle qu’il préfère.

 

Daphne n’est en Angleterre que depuis cinq jours, mais il lui semble une éternité. Astoria l’a traînée de réception en réception, fière comme une petite fille d’exhiber sa grande sœur, qui avec le temps a acquis une certaine notoriété, avec ses reportages. Alors, c’est toujours une excentrique aux yeux de la communauté sorcière huppée, mais une excentrique qui a du succès, ce qui la rend un peu plus acceptable.
Tags: daphnée, het, next gen, os, post-série, romance, teddy
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments