LostInTheSun (laurels) wrote in accio_fics,
LostInTheSun
laurels
accio_fics

Du Ruisseau à la Rivière, par Emiwyn

Titre : Du Ruisseau à la Rivière
Auteur : Emiwyn

Type : One-Shot (2038 mots)
Genre : Familial
Personnages : Rose Weasley, Ron Weasley
Rating : PG

Résumé :  Petit ruisseau deviendra grand. Que comprendre au bonheur, quand on a vingt ans ? Comment savoir où le trouver, où il est ?
"Papa, comment on fait pour être heureux ?"

Vingt ans, c'est effrayant

Un texte superbe, tout simplement. Emiwyn est l'une de mes auteures préférées dans le fandom, malgré son affection pour le Pairing Diabolique, à savoir Draco/Hermione, parce que son style est juste... superbe, tout simplement. Elle fait des études de lettres, elle vient d'ailleurs d'obtenir sa licence, et son amour pour la littérature française transparait à travers de chacun de ses écrits. Celui-là ne fait pas exception. Une fois de plus, elle nous livre un OS tout en poésie et en vérité universelle. 

Rose fête ses vingt ans, et le doute l'assaille : qu'a-t-elle fait de sa vie ? Vers quoi se dirige-t-elle ? Où est sa place dans le monde ? La mérite-t-elle ? Des questions que l'on s'est tous posé lorsque l'on a atteint cet âge, moi la première. Alors recevoir, le jour de mon anniversaire, un OS-cadeau qui exprime tout cela aussi bien, de la part d'une auteure que j'adore, c'était juste... magique. J'espère que la lecture de cet OS le sera aussi pour vous.

Extrait

-Rose, dis-moi…

Il a peur, soudain. Il a peur devant son regard. Il sait que ce n’est pas grave, il sait que sa fille n’a aucun problème préoccupant. Mais il comprend rapidement que ce n’est pas quelque chose qui va se régler en faisant une grimace pour la faire sourire comme lorsqu’elle était petite, ou par les poings pour aller donner une leçon au garçon qui pourrait la faire pleurer.

Et puis elle hésite, et puis elle préfère parler. Elle ne sait s’il comprendra, mais il a toujours su trouver la solution. Lorsqu’elle avait envie de rire, il savait comment faire, lorsqu’elle avait besoin d’être consolée, ses bras étaient toujours ouverts.

-Ce n’est rien de particulier, papa. C’est juste que… J’ai vingt ans.

Ron n’éclate pas de rire devant cette réponse incongrue, et il ne sourit pas non plus. L’évidence cache le préoccupant, et plutôt que de tout gâcher par une interrogation malvenue, il la laisse parler.

-J’ai vingt ans, je n’ai jamais été réellement amoureuse, je n’ai rien accompli, je … Je ne sais où je vais, je ne sais ce qui me plaît. J’ai vingt ans et je n’ai rien fait. J’ai vingt ans, et je suis encore une enfant. Pourtant il serait temps que je devienne adulte, il serait temps que je sache ce qu’être adulte veut dire. Mais non. Je traverse ma vie d’un pas lent et nonchalant, du pas tranquille de celle qui sait que sa vie sera toujours belle. J’ai l’impression de passer à côté de quelque chose, j’ai l’impression… De ne pas avoir de place. Et que ma vie n’est pas intéressante. J’ai l’impression que je ne suis qu’une gamine qui a un confort sans nom et qui ne sait même pas en profiter.


Ron s’ébahit devant une telle réponse. Qui aurait pu croire qu’un jour le confort qu’il s’était démené pour apporter à ses enfants recevrait une telle réponse ?


Tags: famille, next gen, ni/ni, os, post-série, ron, rose
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments